Las Mandarinas

13.50 - 48.60

Pays : Colombie
Région : Huila, Algeciras
Producteur: Luis Ariel Bermudez Ramirez
Procédé : nature, fermentation longue
Variété : Caturra
Altitude : 1800m

Notes de dégustation : mandarine, chocolat noir.
250g café arabica. Recommandé pour : toutes méthodes de préparation.

Un café très sucré au corps sirupeux et chocolaté et des notes de mandarine, Las Mandarinas offre une tasse juteuse et équilibrée parfaite pour un espresso dense et fruité, mais il brillera également sur des méthodes douces..

Le producteur, Luis Ariel, s’inscrit dans la longue tradition de l’agriculture à petite échelle d'Algeciras. Connue sous le nom de "la canasta agrícola del Huila" (le panier à pain agricole de Huila), Algeciras - qui partage une frontière avec le département de Caquetá, connu pour sa culture de la coca- est une communauté essentiellement agricole. Outre le café, les 28 000 habitants d'Algeciras, cultivent également le cacao, la canne à sucre pour la production de panela (sucre non raffiné colombien), ainsi que plusieurs types d'arbres fruitiers et du riz.

Finca Las Mandarinas se trouve à 1 800 m d'altitude. Ce micro-lot a été traité selon un processus naturel ou sans lavage. Après que la cerise Caturra ait été ramenée du champ, elle a été conservée intacte et a fermenté dans des cuves pendant une période de 50 heures. Cette étape de fermentation n'est pas toujours utilisée pour le café traité de manière naturelle, mais elle est assez couramment utilisée par les partenaires producteurs de Cuprima (notre fournisseur) de Huila. Le raisonnement derrière cela est de pouvoir rivaliser avec les cafés naturels d'origine africaine, d'où provient ce procédé. En faisant fermenter la cerise intacte dans des cuves, les profils sensoriels ont plus de temps pour se développer en une saveur plus complexe dans la tasse. La cerise est ensuite rincée pour éliminer tout lixiviat qui aurait pu s'accumuler et est ensuite mise à sécher dans un séchoir de style parabolique avec des lits surélevés à l'intérieur (un système connu sous le nom de marquesina ici en Colombie) pendant 45 jours. Tout au long de cette phase de séchage, le producteur ratisse régulièrement le café pour s'assurer qu'il sèche de manière uniforme.

Share